© Flammarion - Photo Astrid di Crollalanza

Nathalie Prince

Professeur à l’université du Mans, Nathalie Prince a publié plusieurs essais sur la littérature et, avec son mari Christophe Prince, un roman, Nietzsche au Paraguay.



Un enterrement et quatre saisons

Nathalie est seule sur un lit avec son mari, à qui elle parle. Scène de la vie conjugale, sauf celui-ci est mort en plaine fleur de l’âge, et qu’il s’agit en réalité d’une veillée funèbre. Quand on a tout construit ensemble, quand on a été liés par la jeunesse, les enfants, les livres, quand on a retapé ensemble tant de maisons, quand on a cherché à ce point la joie et l’exclusivité amoureuse, comment continuer ?
Sur quatre saisons, le deuil se fait à travers petites et grandes ironies de la vie, les absurdités de l’administration, les créanciers insensibles, les amis maladroits,. Toute la mosaïque du quotidien, de ses petites laideurs, de ses fatigues inutiles, de ses questionnements ineptes, qui semblent minuscules face au chagrin, mais qui nous ancrent malgré tout à la vie. Et qui nous reconstruisent pour aller de l’avant.



Tous les auteurs