Rencontres et tables rondes

Plus de 40 rendez-vous avec les auteurs sont programmés tout au long du week-end, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Les auteurs accueillis au Salon du livre se prêtent au jeu des rencontres et tables rondes programmées tout au long du week-end aux Quinconces (Forum, salle d’expositions et Grand théâtre), ainsi qu’au Carré Plantagenêt et au théâtre Paul-Scarron. Venez ainsi écouter Guillaume Musso, Plantu, Laurent Gounelle et André Comte-Sponville le samedi après-midi ; Gaël Tchakaloff, Lionel Schriver, Jean-François Kahn, Jim Fergus et Alice Zeniter le dimanche matin ; Wilfried N’Sondé et Etienne Klein le dimanche après-midi. Différents thèmes réunissant de nombreux auteurs seront également abordés lors des tables rondes, parmi lesquels Au nom du père, Les grandes figures historiques, Retour à la terre, La place des femmes, Les choses de la vie, L’aventure d’un roman
Toute la journée du samedi, le journal Le Monde s’interroge en fil rouge sur Qu’est-ce qui fait lire ? Pour y répondre, la rédaction a convié un certain nombre d’auteurs à participer à des échanges sur les thèmes suivants : Orgueil et préjugés (Quel rôle tient la critique et le journalisme littéraire dans la diffusion du plaisir de lire ? Comment critiques et journalistes vivent-ils leur rôle ? Sont-ils seulement guidés par la subjectivité de leurs goûts ?) ; Chagrin d’école (C’est à l’école que se tisse, pour tous les enfants, une part essentielle du rapport à la langue, à la littérature, à la poésie… Comment faire en sorte qu’elle fasse émerger le plaisir de lire ? Comment intéresser les enfants à la lecture dès le plus jeune âge ? Quels souvenirs de lecture lorsqu’on est enfant ?) ; 100 ans de solitude (Exercice solitaire par excellence, la lecture se pratique aussi dans un cadre collectif, par exemple au sein des clubs de lecture. Qu’apporte cette lecture collective ? Comment les auteurs abordent-ils cette façon de lire leurs livres ?) ; L’attrape-cœurs (Pour qu’un texte rencontre un public, il faut des passeurs. Editeur, libraire, bibliothécaire, auteur… Pourquoi choisissent-ils de défendre telle œuvre ? Quel rapport entretiennent-ils avec « les goûts du public » ?).



Toutes les actualités