© Flammarion - Photo Céline Nieszawer

Emma Deruschi

Emma Deruschi a 29 ans et habite à Paris, où elle travaille en tant que juriste en droit de la propriété intellectuelle. La femme que nous sommes est son premier roman.



La femme que nous sommes

En apparence, Elisa a tout pour être heureuse. Un métier qu’elle aime et des patients qui, comme la très vieille Eugénie, lui sont infiniment reconnaissants ; une fille Lucie de trois ans qui la comble de bonheur ; et un mari dévoué. Mais ça, ce sont les apparences car ce mari, Loïc, exerce sur elle une terrible violence, à la fois physique et morale. Des mois qu’elle s’étiole, Elisa, et qu’elle garde tout pour elle, sans rien évoquer à sa sœur, à sa mère ou à son groupe d’ami fidèles – ni même à Gabrielle, sa meilleure amie. A défaut de parler, elle a décidé de partir et a organisé son départ, avec sa petite fille, dans le plus grand secret. Quand le roman s’ouvre, elle a encore quelques derniers détails à régler et plus qu’une journée à tenir. Quand le roman se termine, toutes les « femmes de sa vie » auront croisé sa route lors de cette dernière journée et raconté ce qu’elles auront, ou non, deviné de ce qu’elle endurait.



Tous les auteurs